/ / /


LÉEBU WOLOF YI GËNA SIIW.   Proverbes wolof les plus courants.

  1. Àddina wori neen la.  La vie n’est que trahison.
  2. Aduna weru koor la faw diant sow nga do nga wagni beuss.  La vie est comme le mois de ramadan tant que le soleil ne s’est pas couché on ne doit pas compter les jours.
  3. Alalu golo ca lex ba.  Tous les biens du singe sont dans sa joue.
  4. Andandoo sag maas, diir koo yemal mbagg. Aller avec les gens de sa génération et choisir ceux qui ont la même carrure que soi.
  5. Am naa gëléem ca Gànnaar yomb naa wax.  'J’ai un chameau en Mauritanie' c’est facile à dire.
  6. Bakkan waruw dàll la : fa muy dagge dooko yëg.  La vie c’est comme une lanière de sandale : avant qu’elle ne soit rompue, on ne peut pas savoir où cela va se produire.
  7. Bala nga xam, xamadi xaw laa rey.  Ton ignorance risque de te coûter cher avant que tu ne le saches.
  8. Bala nga xam luw taat di jariñ, mbate toog jote.  On ne connaît l’utilité des fesses qu’au moment de s’asseoir.
  9. Bant, lumu yàgg cig dex, du tax mu soppiku jasig.  Un bout de bois, il peut rester longtemps longtemps dans un fleuve,ce n’est pas pour ça qu’il va se transformer en crocodile.
  10. Bëgg-bëgg yee wuute, moo-tax njaay may jar ca jaba.  Les goûts sont différents, c’est pour ça que tout ce qui se vend au marché trouve acquéreur.
  11. Bëggum ñeex duma taxa dëppoo cin lu tàng.  Ce n’est pas parce que je veux de la sauce que je vais me retourner la marmite chaude sur la tête.
  12. Benn loxo du tàccu.  Une seule main n’applaudit pas.
  13. Bes boo gis, day leb walla muy fey.  Chaque jour est l’occasion d’une dette que l’on contracte ou que l’on rembourse.
  14. Bët du yenu, waaye xam na lu bopp àttan.  L’œil ne porte aucune charge, mais il sait ce que la tête est capable de porter.
  15. Bëtub mbëggeel jéll nab gàkk.  Le regard de l’amour passe par-dessus les défauts.
  16. Béy du gëmal gënn.  Une chèvre ne croit jamais qu’un mortier est vide.
  17. Boo bëggee xam luy laabiir, amal doom.  Si tu veux savoir ce qu’est l’indulgence, aie un enfant.
  18. Boo bëggee xam luy muñ, amal jabar.  Si tu veux savoir ce qu’est la patience, prends une épouse.
  19. Bopp du ngir karaw kessé.  La tête ne sert pas qu’à retenir les cheveux
  20. Boroom nàdd yëgul boroom pañe.  Celui qui n’a qu’une demi-noix de cola n’envie pas celui qui en a un plein panier.
  21. Boroom ndékki, ku ko jëkka yeewu tëddaat.  Celui qui se lève avant le responsable du petit déjeuner peut aller se recoucher.
  22. Boroom tubéy, bu jàngoo sol.  Le propriétaire du pantalon, après s’être lavé les pieds, c’est lui qui le met.
  23. Bu daay také celi yendo naw.  L’épervier passe la journée à voler quand la brousse est en feu
  24. Bu la am-am taxa bew, ndax ñàkk du wess.  Il ne faut pas être fier de sa fortune, car un revers peut toujours arriver.
  25. Bu la mën-ngawar jayee ba nga mafñandum saaw, boo fa jogee loo amati jënde koog teg.  Si tu es bon cavalier et assez fanfaron pour monter un porc-épic à cru, si tu t’en sors, tout ce que tu possèdes tu le mettras à l’achat d’une selle.
  26. Bu la taar bi taxa lew, ndax laago du wess.  il ne faut pas être fier de sa beauté, car une infirmité peut toujours arriver.
  27. Bu ñey dee xàll babal, doom yaa tax.  Quand l’éléphant déblaie les broussailles, c’est à cause de ses petits.
  28. Bu niam tégué, ku fékké ci nga.  Si le repas est servi, toute personne présente est invitée
  29. Bu sed jamee ku amul cangaay dangay banku.  Quand il fait trop froid, qui n’a pas de couverture n’a plus qu’à se recroqueviller.
  30. Cokk bu saxee demi sek.  Une fois poussé, le poil du bas-ventre vous suit jusqu’au cimetière.
  31. Cokkeer mënula réér moroom ma ci mboob.  La pintade ne peut pas disparaître dans un tas de feuille sans être vue par ses sœurs.
  32. Cuuc bu narée doon seex cin manaluko dara.  Le poussin qui doit devenir coq ne se soucie pas des pièges de la marmite.
  33. Daqaar du wuum ku ko maccul.  Le tamarin n’agace pas les dents de celui qui n’en suce pas.
  34. Dax du jaaru, nen du maac, njoolum peñ du lugët baak.  Le beurre ne se réchauffe pas, l’oeuf ne joue pas au petit soldat et le pain de sucre ne va pas dénicher le seau coincé au fonds du puits.
  35. Dég-dég amul i tànk, waaye jàll nam ndox.  La nouvelle n’a pas de jambes, mais elle peut enjamber la rivière.
  36. Dëgg, kaani la, ku ñu ko xëpp nga toxoñu.  La vérité c’est du piment, si on te la jette à la face, tu te frottes les yeux. 1) Une dispute éclate entre deux co-épouses, le mari cherche à savoir pourquoi, mais son frère lui conseille de ne pas trop poser de questions en citant le proverbe. 2) Dans un village, une superstition interdit de travailler le mercredi. Un paysan fait fi de ce tabou et va travailler dans son champ, risquant ainsi de porter malheur au village. Tout le monde est réuni en assemblée et le chef de village dit le proverbe en guise d'introduction, avant d'accuser publiquement le fautif. 3) On reproche à Doudou, à juste titre, sa paresse et son manque de sérieux : celui-ci se fâche, on lui cite alors le proverbe.
  37. Dëkk gaar ba taxula barey gan.  Habiter à la gare, ce n’est pas une raison pour avoir beaucoup d’étrangers chez soi.
  38. Domou golo, golo rek ley done.  Le descendant d’un singe n’est rien d’autre qu’un singe.
  39. Dooley jën ndox.  La force du poisson c’est l’eau.
  40. Doom su tékkiwul doomiy wàjuram késsé la, wayé su tékké di doomi nieup.  Si l’enfant ne réussit pas, il n’est le fils que de ses parents, mais s’il réussit alors c’est le fils de tout le monde.
  41. Dund gu jeexagul, weeru koor la : juubu weesoogu ca. La vie, c'est comme le ramadan tant qu'il n'est pas fini : il peut toujours arriver qu'on rompe le jeûne par inadvertance.
  42. Duma jënd jaar ci pax. Je n’achète pas un rat palmiste dans son trou.
  43. Ëllëk dou agn dou rére wayé lou mata soralé le.  Il faut toujours se préparer au lendemain car on ne sait jamais à quoi s’attendre.
  44. Fan wu gudd fetalug ñaari ngémmiñ la : mënees na caa tooñ, feyyu ca. Une longue vie, c'est comme un fusil à deux coups : on peut attaquer et prendre sa revanche. (Ce proverbe se dit généralement à propos d'un homme âgé qui passe la fin de sa vie à prier et à se repentir des erreurs qu'il a pu faire au temps de sa jeunesse.)
  45. Fen wuy defarug mbokk a gën dëgg gu koy yàq.  Un mensonge qui réconcilie une famille vaut mieux qu’une vérité qui la divise.
  46. Fii kekk la, golo du fi raweeb xaj.  Ici, le sol est dur, un singe ne peut pas battre un chien à la course.
  47. Fu jàmm yendu nit a fa xam lu mu waxul. Là où la paix a passé la journée, il y a quelqu'un qui sait quelque chose qu'il n'a pas dit.
  48. Fullaay jaay daqar, mbaa ma ñam jeexal ko.  C’est avec fermeté qu’on vend du tamarin, sinon les goûteurs finissent tout.
  49. Ganaar du am faru siiru.  La poule ne doit pas avoir pour fiancé un chat sauvage.
  50. Gannaw ay, jàmm. Après le conflit, la paix.
  51. Geenu golo gudd na waaye lu ca dal boroom yëg ko.  La queue du singe est longue mais si quelque chose la touche, il le sent.
  52. Geenub giléém sànguluw taat te dàqul i weñ.  La queue du chameau ne peut pas recouvrir ses fesses et ne peut pas chasser les mouches.
  53. Gone, lawtanu yomb la, boo walbatiwul mu law fu la neexul.  L’enfant est comme une liane de calebassier, si on ne la remet pas dans la bonne direction, elle rampe où il ne faut pas.
  54. Gone, lu luppub ndeyam lax lax,ca lay wuufu.  Même si sa mère a les cuisses très flétries, l’enfant ira toujours s’y blottir.
  55. Goneg mbóóya gu reew, xaar ko ca taatu ndaa la.  L’enfant mal élevé, quand souffle l’harmattan, attends-le au pied du canari.
  56. Goor buy jooy dafa wara lakkatu.  Un homme qui pleure doit se cacher.
  57. Guddi am na boroom.  La nuit a un maître. (Elle appartient aux êtres surnaturels)
  58. Gumba am na beneen liggééy bu dul nas i pusó.  L’aveugle a un autre travail que d’enfiler des aiguilles.
  59. Gumba du jitte yoon.  Un aveugle ne guide personne sur son chemin.
  60. Gumba tal na leneen ludul tebbi teen.  L’aveugle a d’autres préoccupations que de sauter les margelles des puits.
  61. Guy dana juri dég.  Il arrive qu’un baobab ait des épines.
  62. Jégué atayakat taxuta njakka naan.  Etre proche de celui qui fait le thé ne fait pas qu’on soit le premier à boire.
  63. Jikko dana soppiku jaan walbatiku màtt boroom ba.  Le caractère, ça peut se changer en serpent, se retourner et mordre son maître. (Une femme est particulièment exigeante et querelleuse. Au bout d'un certain temps, son mari la renvoie chez ses parents. Son père qui la connaît bien lui dit le proverbe.)
  64. Jinné su bëggee daqaar, ku yéeg daanu.  Quand le diable veut du tamarin, quiconque monte sur le tamarinier tombe.
  65. Këll bu ne am na mberoom.  Chaque calebasse a son couvercle.
  66. Kéwél du tëb doom ja bëtt.  Quand la biche saute, son petit ne passe pas à travers la haie.
  67. Kooyi bukki du njoowaanug tef.  Le pénis de la hyène n’est pas une balançoire pour un chevreau.
  68. Ku am kuddu du lakk.  Celui qui a une cuillère ne se brûle pas.
  69. Ku bañ ku la ñafale, dangay toññ koo mën.  Celui qui ne veut pas être corrigé s’attaque à moins fort que lui.
  70. Ku bëgg aakara ñeme kaani.  Celui qui veut des beignets ne doit pas craindre le piment.
  71. Ku bëgg lem ñeme yamb.  Celui qui veut du miel ne doit pas craindre les abeilles.
  72. Ku bey sa bànneex, góób saw naqar.  Celui qui cultive son plaisir récolte une douleur profonde.
  73. Ku dee ca ja ba, yaa tàgge sa bopp.  Si tu meurs au marché, tu fais part de ta mort toi-même.
  74. Ku dul toxu doo xam fu dëkk neexe.  Si tu ne changes pas de place, tu ne peux pas savoir quel endroit est agréable.
  75. Ku fecc ba génnub géb, kenn du la seetaan.  Celui qui danse jusqu’à sortir du cercle, personne ne le regarde plus.
  76. Ku jaaxaan di saw, balaa kenn tooy nga lóor.  Celui qui pisse étant couché sur le dos sera trempé avant que quelqu’un ne soit mouillé.
  77. Ku la abal i tànk, nga dem fa ko neex.  Si quelqu’un te prête des jambes, tu vas où il lui plaît.
  78. Ku la mag ëpp lay sagar.  C’est le plus âgé qui a le plus de chiffons (d’expériences) parce qu’il a usé plus de vêtements.
  79. Ku ndóbin rey sa maam, foo séénati lu ñuul daw.  Si un grand calao tue ton grand-père, tu te sauveras dès que tu verras quelque chose de noir.
  80. Ku nekk ci xare warula ree ku ñu jam.  Celui qui est dans une bataille ne doit pas se moquer de celui qui est blessé.
  81. Ku sa tougnou kaw dem sa fula jeex.  Qui perd sa lèvre supérieure, perd son caractère.
  82. Ku topp sa bànneex, góob sa naqar.  Celui qui suit son plaisir écoute une douleur profonde.
  83. Ku wax feen. Celui qui parle se trahit.
  84. Ku xamul buur saay na xam buur dee na.  Celui qui ne comprend pas ‘Le roi n’est plus’ comprend ‘Le roi est mort’.
  85. Ku xamul "Suur naa", dangay téye ca loxo ba.  A celui qui ne sait pas dire "Je suis rassasié", tu retiens sa main.
  86. Ku xeebul sa nguur di buur.  Celui qui se satisfait de son sort est roi.
  87. Ku yàgg ci teen, baag fekk la fa.  Qui attend longtemps au puits finira par y trouver un seau à puiser.
  88. Kuy gunge boroom biirbuy daw, lu la ca "waaxusil" fekkee.  Celui qui accompagne quelqu’un qui a la diarrhée n’a pas à lui dire : "dépêche-toi".
  89. Kuy jaay kamaate doo bëré : boo ca dëggee mu toj.  Celui qui vend des tomates ne doit pas se bagarrer.
  90. Kuy jàpp jaan faalewul jiit.  Celui qui attrape le serpent se moque pas mal du scorpion.
  91. Kuy naan di nëbbu, soo jangee feeñ.  Celui qui boit en cachette, s’il titube, il se trahit.
  92. Kuy tëp ba danu ci andë desenala tëp.  Il reste encore à sauter pour celui qui sautait jusqu’à tomber dans l’encensoir.
  93. Kuy yoot du sëkët.  Qui ne veut pas se faire voir ne doit pas faire de bruit.
  94. Làmb aw taat, boroom a ca gën.  Pour toucher des fesses, il vaut mieux en être le propriétaire.
  95. Lëg mën naa daw, waaye àttanul teg.  Le lièvre peut courir, mais il est incapable de porter une selle.
  96. Lëg, su lekke aloom, na ko gërëme coy.  Le lièvre, quand il mange des aloom doit remercier le perroquet.
  97. Lëngoo daf a neex rekk, waaye koo bàyyi mu dem ak boppam.  Se tenir par les épaules, c’est agréable, mais si tu laisses tomber, l’autre s’en va tout seul.
  98. Li nga doon soo ko bañee, danga caa yées.  Si tu refuses ta place dans la société, tu y es moins que rien.
  99. Loo barele, barele, boo génnee gis loo moomul.  Si grandes que soient tes richesses, quand tu sors, tu vois quelque chose qui ne t’appartient pas.
  100. Loo xam xam pax, janax gën lëkoo xam.  Tu as beau connaître le trou du rat, il connaît son trou mieux que toi.
  101. Lu cin xat xat, xorom ba xaj ca.  Si étroite que soit la marmite, le sel peut toujours y pénétrer.
  102. Lu jinné màggat màaggat dese nelaju bu jommal gone.  Le djinn, si vieux soit-il, est encore capable de faire des grimaces pour affoler les enfants.
  103. Lu la bett mën la.  Tout ce qui te prend au dépourvu est plus fort que toi.
  104. Lu la mar mayul, màtt du la komay.  Ce que lécher ne peut pas donner, mordre ne le donne pas.
  105. Lu nex du doy.  On a jamais assez des bonnes choses.
  106. Lu waay ñakk, waayam a ko amul. Entre deux amis si quelque chose manque à l'un, c'est que l'autre ne l'a pas non plus.
  107. Lu waay rindi ci sa loxo lay naac.  Tôt ou tard dans la vie nos faits et gestes nous rattrapent
  108. Mag du yalla wayé yagna ak yalla.  Une personne âgée n’est pas Dieu mais a vécu longtemps avec Dieu.
  109. Maggum wakhoon naa ko moo gen maggum khamoon naa ko.  Nous attendons d’un sage qu’il dise 'j’avais prévenu' plutôt de dire que ’je savais que ça allait arriver’.
  110. Mën ko, defoo ko, tëlée ko gën.  Il vaut mieux être incapable de faire quelque chose plutôt que d’en être capable et de ne pas le faire.
  111. Merum ganaar lu muy wàññi tusuñe.  La colère de la poule ne dérange pas le cuisinier.
  112. Merum golo saful boroom tool.  La colère du singe ne dérange pas le propriétaire du champ.
  113. Nag wéq na doom ja waaye bañu ko.  La vache donne un coup de pied à son petit, mais elle ne le déteste pas.
  114. Ñaari yëkkyu mat xajuñu ci menn mbalka.  Deux taureaux dans la force de l’âge ne peuvent être en même temps au même abreuvoir.
  115. Ñaq du feeñ ci taw.  La sueur ne se voit pas sous la pluie.
  116. Ndànk-ndànk ay jàpp golo ci ñaay.  C’est en allant doucement qu’on attrape le singe dans la brousse.
  117. Ndibeul nathiay fék loxoy borom.  Pour être aidé, il faut que tu sois impliqué.
  118. Ndoxum kese bu forox.  Une eau pure ne sera jamais aigre.
  119. Nen du bëreek doj.  Un œuf ne lutte pas avec un caillou.
  120. Ngelaw la dugal xob ci pax, génnewu ko ca.  Le vent qui fait entrer la feuille dans le trou ne l’en fera pas sortir.
  121. Ngaram ngaram baayi ngaramoon na baa mouy beugua ngaram.  Celui qui dit qu’il a faim et ne mange pas quand on lui donne à manger a déjà mangé ou va manger après.
  122. Ñu bokh teen ñooy laxasooy goj.  Ceux qui partagent le même puits emmêlent leurs cordes.
  123. Ñu yemul lor, duñu mëqandoo sunguf.  Ceux qui n’ont pas la même quantité de salive ne doivent pas manger de la farine ensemble.
  124. Picc mu masula naaw, su naawee firim rééw.  L’oiseau qui n’a jamais volé, le jour où il vole, il fait le tour du pays.
  125. Picc, la mu wax ci banqaasu garab du ko wax ci loxol gone.  Ce que dit l’oiseau sur la branche de l’arbre, ce n’est pas ce qu’il dit dans la main d’un enfant.
  126. Raxass bopou golo yakh sabou la.  C’est gaspiller du savon que de laver la tête d’un singe.
  127. Saabu du fóót boppam.  Le savon ne se lave pas lui-même.
  128. Sàmmkat sañ naa maye meew, wànte sañula mayew sëllu.  Un berger a le droit d’offrir du lait, mais il n’a pas le droit d’offrir un veau.
  129. Sant dëkkul fenn.  Le nom de famille n’habite nulle part.
  130. Sentou assamane diaroul boukhane té.  Ça vaut pas la peine de se bousculer pour voir le ciel.
  131. Soo xamoon li lay yoot, nga bàyyi li ngay yoot te daw.  Si tu savais ce qui te guette, tu laisserais ce que tu guettes et tu te sauverais.
  132. Sori kaw a tax jaxaay di saw bouki.  C’est parce que l’aigle est très haut qu’il pisse sur la hyène.
  133. Su may dee ci àll, gayndee may rey.  Si je dois mourir en brousse, que ce soit le lion qui me tue.
  134. Tànk ci suuf, jaan ci suuf, fu ñu jaar daje.  Les pieds sont par terre, le serpent est par terre, ils vont inévitablement se rencontrer.
  135. Tilim dina dem fu saabu mënula dem.  La saleté va parfois où le savon ne peut pas aller.
  136. Toolu golo du meññ.  Le champ du singe ne donne pas de fruits.
  137. Tunguné du teew gnuy nataal.  En présence d’un nain, inutile d’en faire la description à celui qui n’en avait jamais vu.
  138. Tuñum giléém lang na, waaye rotul.  La lèvre du chameau pend, mais elle ne tombe pas.
  139. Wax soxu fetal la, su rëccee dabu ko wees.  La parole, c’est une charge de fusil; si elle échappe, on ne peut plus la rattraper.
  140. Waxi mag dana guddee àll, waaye du ca fanaan.  Les paroles de l’ancien s’attardent dans la brousse, mais elles n’y passent pas la nuit.
  141. Waxi ndee bu taxawee, ndund yaa tax.  Si les paroles d’un mort restent debout, c’est à cause des vivants.
  142. Waxtaan ñam la, ku ko teewe ca nga.  La conversation, c’est comme un repas, celui qui se trouve là y participe.
  143. Wuudé, na mu la gise, la lay ëwale.  Le cordonnier travaille pour toi comme il te voit.
  144. Xamul aay na wànte laajtewul a ka yéés.  Ne pas savoir n’est pas recommandé, mais ne pas questionner c’est pire.
  145. Xeeb sa takkum, mu takk saw say.  Méprise ta ficelle, elle n’en attache pas moins ton fagot.
  146. Xeex, ku ko fekke, boo àttewul, danga sot.  Lors d’une bagarre, celui qui y assiste et qui ne s’interpose pas, prend parti.
  147. Xel bu doon jaay lamb.  L’intelligence, si elle était à vendre, ne trouverait pas d’acquéreur.
  148. Yaakamti ag gaawantu lugnu jur rethiou am thia yoon.  Impatience et précipitation ne peuvent engendrer que regret.
  149. Yàgg ay wone légétub taat.  C’est avec le temps qu’on découvre une cicatrice aux fesses.
  150. Yàgg du saabu, waaye dana fóót.  Le temps n’est pas du savon, mais il blanchit.
  151. Yàlla, Yàlla, bey sa tool.  Invoquer Allah ne te dispense pas de cultiver ton champ.
  152. Yééné néég la, boroom a cay fanaan.  Le souhait est une chambre, c’est celui qui le formule qui y passe la nuit. (Un troupeau pénètre dans un champ d'arachides. Le propriétaire du champ invective le berger en maudissant ses bêtes. Le berger lui répond de mesurer ses paroles car sa malédiction pourrait bien retomber sur lui. Et il cite le proverbe.)

 

Voir Léébu - Proverbes wolof CILF (Fleuve et Flamme)

Partager cette page

Published by

  • : Le Petit Wolof
  • Le Petit Wolof
  • : Du wolof et encore du wolof ainsi que ce que je vois de ma fenêtre.
  • Contact

The Wolof-Multilanguage Live Dictionary Project
Le Dictionnaire Wolof-Multilingue Vivant !



translator  wo-en en-wo grammar talk   $ 
      grammatik konversation  
HOME wo-fr fr-wo grammaire conversation sciences fr

Recherche

Chic Meteo
Holidays

♦ Las Vegas
♦ New York
♦ UTC/GMT
♦ Paris
♦ Dakar

 

 

NON à l'excision !

ŋ [ ] À Ññ Çç ß Óó Ëë Ïï Öö
 @ ½ ¼ Ää Üü ÷ ▀ ² ■ ª º

Clearskin Is Beautiful

 

Al-Nd-Petit-Wolof.jpg
Le Petit Wolof deviendra grand.
 
 

  
anti-xeesal.jpg  
Anti-xeesal Campaign.
       
 

 


pied_top.jpg
 
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog